Articles associés au tag ‘Kukur Tihar’

Des vacances en voyage

Publié le 29 Oct 2011 — par Nous
Catégories Nepal

Ces dernières semaines ont étés riches en marches, visites et autres activités qui ont fait souffrir nos pauvres mollets et c’est avec joie que ceux-ci se reposent sur les terrasses de Pokhara pendant cinq jours. On s’autorise une chambre d’hôtel, luxueuse par rapport à nos standards habituels: spacieuse et moderne, salle de bain avec eau chaude, internet, TV (chaînes népalaises et indiennes youpie!) et une gigantesque fenêtre avec vue sur les Annapurnas. Lire, manger et dormir sont nos principales activités, on teste tout les petits boui-boui du coin, on goûte à tout, même au fameux thé tibétain au beurre de yack et sel… et c’est pas bon du tout.

pokhara-1

Pour digérer le thé et éliminer les momos au fromage, on marche jusqu’à la « Peace Pagoda » située sur la montagne surplombant Pokhara et son lac. La pagode n’est pas incroyable, mais la vue sur la région vaut les deux heures de marche dans la forêt infestée de moustiques. En chemin, on rencontre une dame de plus de 60 ans qui voyage toute seule en Asie depuis quelques années, sac au dos. On discute quelques temps avec elle, son flegme nous impressionne, comme quoi, il n’y a pas d’âge pour voyager.

pokhara-3

On part explorer le lac avec une petite barque pas très stable. Très bon exercice de coordination que de ramer à deux!

pokhara-9

Jeudi, c’est atelier culinaire. A force de persévérance, on trouve un restaurant qui accepte de nous laisser entrer en cuisine pour pouvoir observer comment ils préparent les recettes népalaises. On peut même s’essayer à la fabrication des fameux momos. Le pliage de la pâte avec la farce à l’intérieur nécessite des talents d’origami et c’est finalement les cuistots qui finiront le travail.

pokhara-6

La fin du mois d’octobre c’est une période des grandes fêtes népalaises. Maha puja, le nouvel an Newar.  Kukur Tihar, la fête des chiens…tous décorés pour l’occasion de colliers à fleurs ! Gaï Tihar la fête des vaches, elles aussi peinturlurées et recouvertes de rubans et guirlandes. Bhai Tika, qui célèbre la relation pure entre frères et sœurs. Chaque jour, des groupes d’enfants déguisés se promènent de maison en maison, entonnent des chants accompagnés de danses typiques en échange d’offrandes. Dès la nuit tombée, chaque habitant crée un petit autel devant chez lui composé d’encenses, de nourriture, de bougies et décore sa maison de lumières. Au fil de la soirée, les rues se chargent peu à peu d’odeurs épicées et des spectacles de danses s’improvisent sur les places.

pokhara-7

pokhara-8

Le Népal c’est presque fini, demain on prend un bus pour la frontière indienne, direction Gorakhpur. Le trajet devrait durer un peu plus de 12 heures…

Photos