Articles associés au tag ‘Lantau’

香港的

Publié le 07 Oct 2011 — par Nous
Catégories Hong Kong

Nous ne dormons pas durant  les 10’686 kilomètres qui nous séparent de Hong Kong et pour causes ; trop de bon films (nous n’en n’avons plus vu depuis 3 mois), une position assise peu confortable et une nuit avancée de 6 heures.

Nous sortons de l’aéroport et découvrons un taux d’humidité saisissant, il frôle les 100 % et la chaleur est étouffante. C’est dans cette atmosphère lourde que nous découvrons les rues et quartiers de la ville les yeux à peine ouverts. Quel choc ! Des gens, des lumières, des enseignes, des magasins, des buildings, il y a de tout partout! Notre chambre d’hôtel ne déroge pas à la règle du confinement général, il y a juste la place pour un lit et derrière la porte, la salle de bains de 2 mètres carrés. Bienvenue à Hong Kong ! Malgré un léger sentiment d’oppression, nous apprécions l’ambiance des rues, les restaurants, la propreté, le respect des Hongkongais face aux règles et aux autres personnes duquel découle certainement le sentiment de sécurité que nous éprouvons en nous baladons, même la nuit, ce que nous ne manquons pas de faire. Un soir en rentrant, nous apercevons un groupe de gens qui attendent à la sortie d’un temple bouddhiste. Nous attendons par curiosité et une fois le Dallai Lama  local sorti, les gens se mettent à le saluer en silence, l’ambiance est prenante.

hong-kong-14

hong-kong-2

Lundi matin nous partons découvrir les bureaux de Parakito, marque de bracelets anti-moustique qui nous avait « parrainés » avant le départ. Nous sommes accueillis par toute une équipe française très sympathique avec qui nous partageons le dîner (dans un resto français) et repartons les poches pleines de leurs produits (merci !)

Nous poursuivons la journée en nous baladant dans les rues, visitons le marché couvert, celui de nuit, de jour, les rues réservées exclusivement aux magasins pour filles (oui oui…) à l’électronique ou au sport, dans lesquels nous achetons quelques habits et gadgets. Nous découvrons la ville d’en bas mais aussi d’en haut, nous grimpons, grâce au plus grand escalator du monde, jusqu’au Peak pour avoir une vue imprenable sur le centre.

hong-kong-4

hong-kong-6

Nous rions beaucoup des « spécialités hongkongaises » à savoir : les canards laqués entiers pendus dans les magasins, la dame qui désinfecte la petite rampe pour les mains des escaliers roulants, les passages piétons qui sonnent en continue pour savoir si oui ou non nous pouvons traverser, les masques de protection portés par les gens, les échafaudages des buildings en bambou, les amendes de 150.- en cas de non respect des règles dans les rues (cracher, ne pas ramasser les crottes de son chien, fumer dans un endroit public même découvert, …) et différentes spécialités séchées présentes dans une multitudes de magasins auxquelles nous n’avons jamais réussi à donner un nom.

Bien évidement nous ne manquons pas les vraies spécialités culinaires, les soupes de nouilles, les raviolis et nous profitons de cette métropole pour manger des sushis sur tapis roulant !

hong-kong-12

hong-kong-11

Le dernier jour nous nous rendons en ferry sur l’île de Lantau où nous nous baladons sous la pluie (comme ces trois derniers jours d’ailleurs) et voyons quelques petits temples, ainsi qu’une nature verdoyante. Le contraste est saisissant entre la ville et la nature qui la borde.

hong-kong-10

Pour conclure en beauté cette journée, nous testons les massages chinois. Durant 45 minutes, les pressions sont si fortes que cela en devient presque de la torture. La gentille dame nous propose un rabais pour le lendemain si nous revenons, enfin plutôt si nous arrivons à nous lever… Cette petite parenthèse moderne nous aura fait du bien durant ces quelques jours. Nous espérons que notre route croisera des masseurs plus doux à Katmandu.

Les photos c'est ICI